Au Bonheur des Liens

Le Module d’Intervention Précoce, c’est quoi ?

Le Module d’Intervention Précoce est un module de Guidance Parentale issu en premier lieu d’une réforme sur la loi de la protection de l’enfance en 2007.
Celle-ci poursuit 3 objectifs :

  • renforcer la prévention,
  • améliorer le dispositif d’alerte et de signalement.
  • diversifier les modes d’intervention auprès des enfants et de leur famille.

Cette loi donne aux départements la possibilité de mieux prévenir et éviter les décrochages familiaux de manière précoce, par le soutien et une démarchage d’expérimentation de dispositifs émergeants sur le territoire.
C’est ce qui a fondé le Module d’Intervention Précoce ou MIP du Gard. Avec le partenariat renforcé du Conseil départemental nous avons développé une organisation qui permet une intervention précoce en cas de difficultés observées.

FAIRE TRAVAILLER ENSEMBLE CEUX QUI OEUVRENT POUR LES FAMILLES.

Le dispositif socle constitué par le Module d’Intervention Précoce a été conçu pour agréger progressivement les partenaires qui constituent la ommunauté qui accompagne et entoure les familles et les enfants dans leur parcours.
Au terme des 3 ans d’expérimentation, les modalités de conventionnement en nombre de places et coûts induits sont claires et les modalités d’orientation des familles également. Les échanges d’informations et le suivi sont normés.

ACCOMPAGNER LES ORGANISATIONS QUI ACCOMPAGNENT TOUTES LES FAMILLES.

Le monde est mouvant pour les familles et les enfants qui y grandissent, les changements de vie ne sont plus des ornières. Nous ne parlons pas seulement de résilience, nous parlons de liens. Nous accompagnons la construction de chemins où enfants et parents trouvent leur place.

Ce que nous proposons correspond aux besoins concrets, affectifs, symboliques, pour les familles en recherche de repères. Notre équipe et la solidité de nos supports administratifs et partenariaux nous encouragent à poursuivre le développement de nos activités.

Après la phase d’expérimentation, le dispositif apparait comme pérenne et utile au-delà de son périmètre initial. Les amorces de partenariats institutionnels publics comme privés pourraient faire de notre dispositif un espoir pour de nombreuses familles.

Le Collectif « Au Bonheur des Liens », acteur du Module d’Intervention Précoce

Nous sommes un collectif d’éducateurs experts indépendants et nous proposons un service à forte valeur ajoutée qui se tient en ordre de marche pour accompagner les familles face aux enjeux mouvants de notre société. Malgré les tensions sur le secteur de la « 2e ligne », notre équipe n’a eu à déplorer aucun jour d’absence en son sein depuis 3 ans, dont une première année largement impactée par la crise sanitaire. Nos intervenants sont certifiés dans leurs domaines de compétence et ils ont chacun plus de 25 ans d’expérience professionnelle dans l’action sociale.

Martial Jourdan

Éducateur spécialisé

Dominique Gonzalez portrait

Dominique Gonzalez

Éducatrice spécialisée

Portrait Muriel Cherino

Muriel Cherino

Éducatrice spécialisée et Sophrologue

Portrait Laurent Gozzi

Laurent Gozzi

Éducateur Spécialisé et Consultant éducatif.

Portrait Isabelle Tortrat

Isabelle Tortrat

Praticienne en psychopédagogie positive et Sophrologue.

Laetitia Bonne

Monitrice-éducatrice diplômée d’Etat. Dirigeant de l’association socio-éducative, l’Atelier Poly’éducatif.

Les partenariats, une usine à solutions

Les collectivités territoriales sont, depuis 2003, des territoires d’innovations et particulièrement sociales, depuis cette même période, les services déconcentrés de l’Etat ont également des
possibilités d’innovation et de création de dispositifs expérimentaux renforcés.

En 2016, la loi tend vers une meilleure cohérence en ce qui concerne les dispositifs, les pratiques et l’articulation institutionnelle.
Ce que la loi appelle « articulation institutionnelle », nous le construisons à plusieurs niveaux comme « communauté aidante » ou « communauté bienveillante » qui accompagne l’éducation, la stabilité de l’enfant, l’appui à ses parents et la construction d’un rapport le plus serein possible au monde.
C’est ce qui fonde notre recherche et notre construction de partenariats.

Nous avons construit un modèle technique, normé, transférable, quantifiable et surtout utile, bienveillant et durable pour les familles.
Avec les réseaux qui drainent les lieux de vie coordonnés par Le 21, nous construisons des partenariats d’intervention : ateliers de pratiques artistiques, métiers d’art, accès aux droits,
écriture publique, réseaux professionnels, nous avons trouvé des solutions pour les enfants et leurs familles.

Les Chiffres du Module

JUILLET 2020 – JUILLET 2023

160 dossier traités

340 enfants

130 familles accompagnés dont 75 % monoparentales ou séparées

80% des dossier éligibles

55 % salariés ou indépendants, près de 30 % relevant du RSA, 15 % de familles vivant sous le seuil de pauvreté.

L’engagement du Module d’Intervention Précoce

PRÉVENIR ET RECONSTRUIRE DE L’ESPOIR

Les outils collectifs d’accompagnement et de suivi du bien-être de l’enfant ont un écho négatif et défaitiste dans l’imaginaire collectif : AED1, ASE2 (autrefois DDAS) et dans les cas judiciarisés, l’AEMO3. Ces dispositifs mettent au centre l’intérêt de l’enfant, mais ils peuvent apparaître comme l’expression brutale de l’échec parental. La nécessité de dépasser cela a conduit au travail mené depuis 3 ans avec les services du Département du Gard. De cette expérimentation est né le Module d’Intervention Précoce Uzège-Gard-Rhodanien en 2019.

Notre Module d’Intervention Précoce est l’évolution du MDPL et peut être prescrit par l’ensemble des acteurs de terrain mandatés par les organisations ou institutions partenaires et sur demande des parents qui en expriment le besoin*.

Le processus dure 6 mois et donne lieu à un document construit avec les bénéficiaires : il est basé
sur des actions simples et quotidiennes. Il s’agit d’un accompagnement par un intervenant unique
qui assure un suivi étroit de chaque famille avec des temps d’échange rapprochés.

APPRENDRE À RESTAURER LES LIENS

Le MIP est une aide éducative pour les parents
dans le long travail d’éducation de leurs enfants,
de structuration d’un lien serein et durable.

UNE MÉTHODE BIENVEILLANTE QUI PREND EN COMPTE LA DIVERSITÉ DES FAMILLES.

Notre expérience nous a amené à constater que toutes les familles peuvent être concernées, quel que soit le niveau social, le lieu de résidence ou la composition familiale.
La présence d’une situation de handicap dans la famille, d’une recomposition, d’une rupture, d’un trouble psychique, d’une situation d’aidance, de difficultés professionnelles, sont autant de facteurs qui influent sur le bien être et la sérénité de l’éducation des enfants.

Les offres « Au Bonheur des Liens »

Pour qui ?

Tous les parents qui expriment une situation de crise, un évènement familial ou spécifique à ou leurs enfants.
Le MIP peut être prescrit par l’ensemble des acteurs de terrain mandatés par les organisations ou institutions partenaires et sur demande ou approbations des parents qui en expriment le besoin.

Contenu

Le MIP (Module d’Intervention Précoce) est une aide éducative POUR les Parents dans le long travail d’éducation de leurs enfants de structuration d’un lien serein et durable. Nos actions d’interventions précoces sont basées sur des actions simples et quotidiennes par des éducateurs experts. Il s’agit d’un accompagnement par un intervenant unique qui assure un suivi étroit de chaque famille avec des temps d’échanges rapprochés. (Moyenne de visites à domiciles : 6 à 7 VAD en 6 mois d’accompagnement, 4 à 5 appels téléphoniques, mails et sms). Ce dispositif est une alternative rapide et efficace qui évitent des mesures plus longues et contraignantes pour les familles.

Méthodes, livrables (plan d’action)

Le prescripteur/financeur contacte le coordinateur du MIP et ils évaluent ensemble les attentes et besoins de la famille. Le coordinateur MIP valide et intègre l’accompagnement dans la file active des accompagnements (Consultable par le prescripteur).

  • Un premier rendez-vous est fixé par le prescripteur/financeur entre la famille (Les parents ou un parent séparé en situation de famille monoparentale) et l’intervenant éducateur « Au Bonheur des liens ».
  • Un accompagnement sans contrat est matérialisé par la rédaction d’un document individuel d’accompagnement (DIA) avec les familles, au nom du ou des parents demandeurs.
  • Une carte mentale (E.M.T) fixe les Enjeux, les Missions et le Travail.
    Au terme de l’accompagnement, un bilan d’actions est transmis aux parents, copie jointe au prescripteur/financeur.

Tarifs

6 mois d’accompagnements 1800 € TTC
(Date du début et fin d’accompagnement enregistrée à la date du Premier rendez-vous fixé entre le prescripteur/financeur et l’éducateur.)

Pour qui ?

Tous les parents qui expriment une situation de crise aigue, un évènement familial ou spécifique à ou leurs enfants. Le MADI peut être prescrit par l’ensemble des acteurs de terrain mandatés par les organisations ou institutions partenaires et sur demande ou approbations des parents qui en expriment le besoin. Le MADI peut succéder ou se substituer à un Module de Prévention Locale et d’intervention précoce lorsque le diagnostic de la situation l’exige. Il permet la continuité des actions par la même équipe éducative.

Contenu

Le MADI est une aide éducative POUR les Parents dans le long travail d’éducation de leurs enfants de structuration d’un lien serein et durable. Nos actions d’accompagnement à domicile intensif sont basées sur des actions simples et quotidiennes par des éducateurs experts. Il s’agit d’un accompagnement par un ou plusieurs intervenants (dont la praticienne en psychopédagogie positive) qui assurent un suivi étroit de chaque famille avec des temps d’échanges rapprochés. Des actions de médiations familiales, d’accompagnement physique à des réunions partenariales (Education nationale…) ou vers des dispositifs extérieurs de soin, de formation à des méthodes non violentes de communication, d’appui aux démarches judicaires sont incluses. (Moyenne de visites à domiciles : 9 à 12 VAD en 6 mois d’accompagnement, 8 à
10 appels téléphoniques, mails et sms). Ce dispositif est une alternative rapide et efficace qui évitent des mesures plus longues et contraignantes pour les familles.

Méthodes, livrables (plan d’action)

Le prescripteur/financeur contacte le coordinateur du MADI et ils évaluent ensemble les attentes et besoins de la famille. Le coordinateur MADI valide et intègre l’accompagnement dans la file active des accompagnements (Consultable par le prescripteur).

  • Un premier rendez-vous est fixé par le prescripteur/financeur entre la famille (Les parents ou un parent séparé en situation de famille monoparentale) et l’intervenant éducateur « Au Bonheur des liens ».
  • Un accompagnement sans contrat est matérialisé par la rédaction d’un document individuel d’accompagnement (DIA) avec les familles, au nom du ou des parents demandeurs.
  • Une carte mentale (E.M.T) fixe les Enjeux, les Missions et le Travail.
    Au terme de l’accompagnement, un bilan d’actions est transmis aux parents, copie jointe au prescripteur/financeur.

Tarifs

6 mois d’accompagnements 2000 € TTC
(Date du début et fin d’accompagnement enregistrée à la date du Premier rendez-vous fixé entre le prescripteur/financeur et l’éducateur.)

Pour qui ?

Tous les aidants familiaux d’enfants, de conjoints, de frères et soeurs ou d’aïeuls porteurs d’un handicap, d’une maladie longue, orpheline qui expriment une situation de crise, un évènement familial ou spécifique. Le Module d’accompagnement des aidants peut être prescrit par l’ensemble des acteurs de terrain mandatés par les organisations ou institutions partenaires et sur demande ou approbations des aidants familiaux qui en expriment le besoin.

Contenu

Le Module d’Accompagnement et de Prévention des Aidants est une aide éducative POUR les aidants familiaux. Les éducateurs du collectif « experts » accompagnent l’aidant dans sa globalité, sur la base d’une évaluation holistique individualisée favorisant la participation de la personne en situation de handicap et celle des aidants. Des réunions fréquentes, sources de réactivité et d’efficacité dans l’accompagnement de l’aidant sont planifiés afin de se conformer à la continuité et la coordination des soins entre les différents acteurs des réseaux. Les partenariats locaux sont tout particulièrement approfondis.

Les accompagnements réalisés par les équipes du collectif « experts » sont de haute qualité et d’un niveau de satisfaction élevé. L’accompagnateur ne prend aucune initiative sans l’approbation de l’aidant. (Aides et conseils concrets, Mise en place de démarches, hiérarchisation de celles-ci, médiatisation avec les services de soin ou les collectivités, et organisation de temps de répits.) Nos actions d’accompagnements sont basées sur des actions simples et quotidiennes par des éducateurs experts. Il s’agit d’un accompagnement par un intervenant unique qui assure un suivi étroit de chaque famille avec des temps d’échanges rapprochés. (Moyenne de visites à domiciles : 6 à 7 VAD en 6 mois d’accompagnement, 4 à 5 appels téléphoniques, mails et sms).

Méthodes, livrables (plan d’action)

Le prescripteur/financeur contacte le coordinateur du Module d’Accompagnement et de Prévention des Aidants et ils évaluent ensemble les attentes et besoins de l’Aidant familial. Le coordinateur MAPA valide et intègre l’accompagnement dans la file active des accompagnements (Consultable par le prescripteur).

  • Un premier rendez-vous est fixé par le prescripteur/financeur (Service territorial de l’Autonomie, CCAS, CPTS…) entre l’aidant et l’intervenant éducateur « Au Bonheur des liens ».
  • Un accompagnement sans contrat est matérialisé par la rédaction d’un document individuel d’accompagnement (DIA) avec l’Aidant, au nom du ou des aidants demandeurs.
  • Une carte mentale (E.M.T) fixe les Enjeux, les Missions et le Travail.

Au terme de l’accompagnement, un bilan d’actions est transmis aux Aidants, copie jointe au prescripteur/financeur.

Tarifs

6 mois d’accompagnements 1800 € TTC
(Date du début et fin d’accompagnement enregistrée à la date du Premier rendez-vous fixé entre le prescripteur/financeur et l’éducateur.)

Pour qui ?

Enfants à partir du CP (6 ans) / ados jusqu’au bac voir au-delà. Lorsqu’un enfant ou un jeune rencontre des difficultés dans sa scolarité, son estime de soi peut être rapidement mise à mal. Or le stress que cela engendre, la peur de se tromper ou de mal faire, l’habitude de l’échec, sont en eux-mêmes des obstacles et ne permettent pas d’aborder de nouveaux apprentissages dans de bonnes conditions. Aussi est-il important d’accorder une place centrale à la confiance en soi.

Contenu

Les ateliers sont fondés notamment sur les apports de la sophrologie, de la cohérence cardiaque, du brain gym, de la gestion mentale ou encore de la pensée visuelle.

  • Exercices de visualisation fondés sur les ressources des participants (réussites passées, lieu refuge…) & l’anticipation de l’atteinte de leurs objectifs.
  • Relâchement musculaire & travail sur la respiration.
  • Explicitation des « gestes » d’apprentissage fondamentaux (attention, réflexion, mémorisation) & de leur « mode d’emploi ». Recherche des stratégies d’apprentissage efficaces pour soi.
  • Création avec les enfants et adolescent(e)s de fiches de révision, de supports d’exposé, de brouillons de devoirs… spatialisés, colorés et imagés (cartes mentales, cartes à bulles, sketchnotes, etc). L’approche est transversale, visant à proposer des outils polyvalents, qui peuvent être employés aussi bien à l’école qu’à la maison, dans les activités scolaires autant qu’extrascolaires. Par ailleurs le travail en ateliers de six personnes maximum permet à la fois de recevoir un accompagnement individualisé et
    de s’intégrer dans un groupe. Ainsi les participants, grâce au faible effectif, sont à même de s’exprimer et de recevoir une aide personnalisée. Ils peuvent également relativiser leurs problèmes, bénéficier des expériences des autres, échanger sur leurs stratégies d’apprentissage respectives. L’objectif est de proposer aux participants une boîte à outils dans laquelle piocher de manière autonome pour nourrir leur désir et leur plaisir d’apprendre, clefs de tout progrès.

Méthodes, livrables (plan d’action)

La collectivité/institution contacte le coordinateur du collectif d’experts « Au bonheur des liens ».
Le coordinateur contacte la praticienne en psychopédagogie positive du collectif qui établit un devis adapté à la commande : nombre d’enfants par atelier ? fréquence des ateliers ? déplacements ?
La praticienne en psychopédagogie positive entre en contact avec la collectivité/institution pour la mise en place de l’atelier.

Tarifs

Atelier individuel 1H 55 € TTC

Indicatif Modèle Atelier de 6 enfants : 1 atelier d’1h/semaine entre deux périodes de vacances scolaires (6 semaines). 900 € TTC